hunters-attention-spoilers

Après le succès de “The boys” en 2019, Amazon Prime Videos a montré sa capacité à produire du contenu de qualité pour ses utilisateurs. Cette fois-ci, il s’agit de Hunters, une série avec des juifs et des anciens Nazis; 10 épisodes d’une durée de plus d’une heure chacun, et un pitch plutôt intéressant. Nous sommes en 1977 aux Etats-Unis, et un groupe plutôt hétéroclite d’individus se rassemble afin de traquer tous les anciens dignitaires nazis vivant dans le pays en toute quiétude. Et en plus, il y a Al Pacino!

Hunters: tous les spoils sur la série

Meyer est le grand-père de Jonah

hunters-meyer-jeune-attention-spoilers

On apprend assez vite dans les premiers épisodes de la série que Meyer est le grand père de Jonah. Il avait abandonné toute la famille à la suite de la libération des camps de concentration car il ne supportait plus l’image qu’il avait de lui: il avait du en effet abattre 11 de ses semblables pour que le loup épargne Ruth, son amour de toujours.

Murray meurt

Notre cher Murray, le mari de Mindy et un des Hunters, va se sacrifier en tentant de désamorcer une bombe artisanale dans le métro de New York. S’en suit une scène poignante où l’on voit Mindy chez elle, qui s’imagine parler encore à son mari, et voir son fils, mort dans les camps 30 ans plus tôt. Une petite larme, vous verserez.

Les Nazis veulent infecter la population avec un agent du sirop de maïs empoisonné

Et pour le coup, c’est très intelligent. La série Hunters, bien que résolument noire, a régulièrement de moments loufoques, complètement sortis de leur contexte: jeu télévisé type “Une famille en or” spécial Nazis, générique de présentation des différents “Hunters”, ou encore, une publicité pour vanter les mérites du sirop de maïs, qui est meilleur que le sucre pour nos chères petites têtes blondes. Enfin ça, c’est si jamais il n’avait pas été empoisonné par les Nazis dans un complot visant à décimer la population Américaine!

Meyer (Al Pacino) est le loup

hunters-le-loup-attention-spoilers

Le dernier épisode est riche en émotions et en retournement de situation. Alors que Jonah pense avoir identifié “Le loup”, et qu’il l’a ramené au manoir, il le dévoile à Meyer pour qu’il soit jugé (tué). A la vue de l’homme attaché, Meyer ne prononce aucune prière, et s’approche de sa victime, encore baillonnée. Juste avant qu’il ne se fasse tuer, l’homme mystérieux prononce un peu plus distinctement “C’est vous! C’est vous!” alors que Jonah pense encore qu’il s’agit bien du loup. Et ce n’est qu’une fois qu’il est mort, que Jonah comprend le pot-aux-roses: depuis toutes ces années, Le loup vit dans la pot de Meyer, qu’il avait tué pour prendre sa place avant la libération des camps. Le loup avait fait ensuite appel aux services de l’homme mort pour lui faire changer de visage, et lui faire embrasser la vie qu’il essayait d’usurper. Le Loup est Meyer, Al Pacino est le loup. Fin de l’histoire pour le vieil homme, qui se fait abattre par Jonah.

hunters-meyer-dead-attention-spoilers

Hitler est toujours en vie

Et ça, c’est probablement la grosse surprise de cette saison 1 de Hunters. Nous sommes à peine remis du cliffhanger de Meyer / Le Loup, que nous découvrons que Joe se fait kidnapper par des Nazis. Plus tard, nous le voyons arriver sous escorte en Argentine, où l’on retrouve – surprise! – Le colonel, qui semble avoir l’intention d’en faire un agent pour eux. Joe est même invité à la table du colonel, aux côtés de quatre jeunes garçons blonds qui ont l’air étrangement similaires. Et nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises, puisque Hitler himself arrive à table pour se joindre aux convives. De quoi donner du fil à retordre aux Hunters pour les prochaines saisons!

hunters-hitler-attention-spoilers

Hunters: est-ce vraiment tiré d’une histoire vraie?

Après avoir regardé cette première saison de Hunters, une question nous traverse forcément l’esprit: est-ce réellement “tiré d’une histoire vraie” comme l’indique Amazon Prime dans les publicités diffusées à outrance. Et la réponse à cette interrogation, est que oui, il y a des morceaux de vrai. L’opération Paperclip, initiée par la CIA à l’issue de la seconde guerre mondiale, avait permis aux USA de récupérer une bonne partie de la matière grise Nazi afin de lutter contre leur nouvel ennemi: les communistes, l’URSS. L’importation d’ex nazis avait fait grand bruit dans le pays à l’époque, et certains groupes d’individus s’étaient formés pour les capturer et les tuer, tandis que d’autres souhaitaient les traduire en justice pour leurs actes odieux.

N'hésitez pas à nous suivre:
error0
Tweet 20
fb-share-icon20
Show CommentsClose Comments

Leave a comment

RSS
Follow by Email
Instagram